Crise Alimentaire: chers amis….

Chers amis,

grâce à vous tous, nous avons pu mener à bien la campagne de soutien en faveur des villageois les plus démunis de la commune de Gavinané, touchés par la crise alimentaire, qui sévissait au mali, au semestre dernier, à cause de médiocres récoltes dues à de mauvaises conditions climatiques (sécheresse, pluviométrie irrégulière …), et nous vous remercions chaleureusement d’avoir répondu avec rapidité et générosité à notre appel.

Nous avons publié précédemment, la lettre de Mr Mamoudou Bassirou DIALLO (notre interlocuteur privilégié à Gavinané, et en qui nous avons une confiance absolue), faisant un compte rendu précis de l’utilisation des fonds qui lui ont été transmis, soit un total de 5.555 Euros. Cette somme a permis d’acheter 11 tonnes de riz + 500 kg de sucre, répartis entre les familles plus démunies des vingt villages de la Commune de Gavinané (factures et justificatifs d’achat nous ont été transmis).

Par ailleurs, vous pouvez, à tout moment, effectuer un don (pour lequel nous établirons un reçu fiscal), en faveur des projets prioritaires  des villageois de la Commune de Gavinané (éducation, santé, associations de femmes, de jeunes, maraîchage …)que nous soutenons tout au long de l’année, en adressant votre règlement, libellé au nom du Comité de Jumelage GIVORS-GAVINANE,

Mairie de Givors, Place Henri BARBUSSE – 69700 GIVORS

De nouveau, un Grand Merci, à vous tous ! Très cordialement,

Emilia HAMEL: Trésorière

Crise Aimentaire: remerciements et conditions de distribution des céréales achetées

De monsieur Mamoudou Bassirou DIALLO, Président de l’Association A.A.C.G.G (Association des Activités de Coopération Givors-Gavinané)

A Tous nos amis généreux donateurs de GIVORS et de l’extérieur,

 

C’est toujours avec un immense plaisir que je vous remercie au nom de toute la commune de Gavinané et vous donne les informations suivantes.

Les mots nous manquent sincèrement pour qualifier votre acte de solidarité en répondant à notre de cri de cœur en faveur de nos populations en des situations très précaires.

Votre réponse à notre appel a été très salutaire et a été un geste qui a sauvé les bénéficiaires. Sans cet appui, les semences pour l’année en cours allaient être mises dans des marmites. Nous ne pouvons aucunement oublier tous les gestes de solidarité que vous nous faites depuis des années.

Nous remercions tous les donateurs pour leur générosité: la population de Givors, les membres et bénévoles de l’association, les autorités administratives et politiques ainsi que tout autre partenaire permettant à Givors de secourir en des moments difficiles ses amis du Mali, que nous sommes.

Egalement, nos remerciements vont à l’endroit des élus communistes de Givors, et des mamans et des enfants de l’école de Givors.

Après avoir fait une étude de marché, nous avons acheté du riz et du sucre pour des raisons suivantes:

  • Le mil était très cher et difficilement accessible,

  • Sa consommation demande un peu de travail préliminaire qui est lent pour un affamé

  • Par contre le riz est directement préparé en bouillie et on met du sucre pour boire, bon pour les vielles personnes et les enfants

Pour l’achat des sacs de 50 KG de riz, dont le partage est plus facile, un commerçant de la place en la personne de Monsieur Kassim Tabouré, a soutenu votre action de solidarité en nous donnant le riz à un prix très abordable.

Pour le choix des plus démunis et l’organisation de la distribution nous avons procéder de la manière suivante:

Dans chaque village concerné le chef de village est le président du choix des personnes et de la distribution,

Les autres membres de la commission sont l’imam du village, un membre du comité de jumelage Givors-Gavi de ce village, un représentant des jeunes, une représentante de l’association des femmes du village (cette commission de 05 membres s’est occupé du choix des démunis et de la distribution des vivres entre ceux-ci).

Mais dans les hameaux, une personne ressource du hameau est associée à l’AACGG pour constituer la commission de choix de démunis et de distribution.

Ont reçu ces appuis ceux qui constituaient réellement les plus démunis, car l’objectif était d’atteindre les couches les plus défavorisées de la population et non tout le monde.

Tout en vous remerciant infiniment de ce geste qui nous a sauvés, je vous demande de bien vouloir recevoir les pièces justificatives des différents achats.

NB: Pour d’amples informations, vous aurez la liste detaillée de distribution du riz et du sucre par village, hameau

Mamoudou Bassirou DIALLO,

Président A.A.C.G.G