Seizième salon des vins, 24 et 25 novembre 2012.

Et voilà, c’est terminé. le seizième salon des vins a vécu, il va falloir bientôt penser au dix-septième ! Avant, quand même, un petit retour en arrière pour se souvenir et permettre à ceux qui n’étaient pas là de se faire une petite idée.

Globalement tout s’est bien passé ; il manquait quand même deux exposants : la famille Quartironi,  productrice de St Chinian, empêchée par la grippe et Maryvonne Gérémy des produits antillais retenue par des raisons familiales ; son sourire ensoleillé nous a bien manqué . Sinon ils étaient tous là, les locaux, les voisins mais aussi les Alsaciens, les Charentais et Scarlette Le Corre, notre marin-pêcheur du bout de la Bretagne, et tous les autres.. Les bénévoles du comité et leurs amis mais aussi les services techniques de la ville, les gardiens du centre Brenot ont été à la tâche à un moment ou un autre, et parfois presque permanents !

Et puis il y a eu les près de 1200 visiteurs, venus pour le plaisir de la dégustation mais aussi pour remplir la cave avant les fêtes de fin d’année et pour beaucoup d’entre eux, pour participer de façon agréable au financement des réalisations à Koupéla. Inutile de commencer une liste, sa lecture serait d’ailleurs fastidieuse ; on citera seulement, protocole oblige,  le consul honoraire du Burkina Faso, monsieur Grollemund et René Balme, maire de la commune.

L’ambiance était chaleureuse, on s’est retrouvé entre amis, on a dégusté, échangé, feuilleté les livres de la librairie, La Voie Aux Chapitres, admiré les objets d’artisanat burkinabé : « cette bague ou cette autre ? ce batik à dominante violette ou le vert ? ».

145 convives ont partagé le repas du samedi soir préparé par les employés du restaurant scolaire. Et puis, et puis…. il a fallu tout démonter ; les exposants sont partis après un dernier casse-croûte dans toutes les directions. On se retrouve l’année prochaine.

Bernadette Borel

Ce contenu a été publié dans 1.Salons des vins. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *