50 ans et même un peu plus pour l’école Est de Koupéla.

Le 15 juillet 2013, toute la communauté éducative de l’école Est, mais aussi les autorités  politiques, coutumières, administratives… bien sûr les élèves et de très nombreux habitants de Koupéla se sont retrouvés dans la cour de cette école pour fêter la fin officielle de l’année scolaire, les bons résultats des élèves de CM2 au Certificat d’Etudes (93,81%) et surtout le cinquantenaire, plus exactement le cinquante quatrième anniversaire de la création de cette école. En effet, c’est en 1959 soit un an avant l’indépendance du Burkina Faso, alors Haute Volta, que l’école alors nommée Tangzougou accueille ses premiers élèves. C’est la première école publique de Koupéla et même de toute la région du Centre Est. On imagine le nombre d’anciens élèves qui assument maintenant des responsabilités à Koupéla et dans tout le Burkina et tous ces maîtres qui ont contribué à leur formation….

Il y a eu des discours, des remises de prix aux élèves, de la musique et de la danse et des certificats de reconnaissance remis aux nombreux bienfaiteurs, acteurs de la réussite des élèves de cette école, enseignants, membres des associations de parents d’élèves et des mères éducatrices…. et même aux deux comités de jumelage de Koupéla et de Grigny qui collaborent pour financer la cantine qui permet aux plus de 600 élèves de manger un plat quatre jours par semaine du temps scolaire grâce aux  dons des parrains réunis par le comité de Grigny.

A la fin de la cérémonie, le parrain de l’événement, El Hadj PARKOUDA Hamado a créé la surprise en annonçant la construction d’un bâtiment de 3 classes qui sera opérationnel dès la rentrée d’octobre 2013. Cela va permettre d’alléger les effectifs plus que pléthoriques puisque cette année il y avait pratiquement plus de 100 élèves par classes. Après la pose de la première pierre, les participants se sont retrouvés autour de boissons et de poulets grillés.

Cette journée d’anniversaire qui n’avait pas pu s’organiser plus tôt n’est que le début d’une suite de festivités car les anciens élèves doivent organiser une autre fête l’année prochaine.

Nous souhaitons à l’école Est de poursuivre sur le chemin de la réussite, bonne chance aux élèves grâce à leur travail, à l’enseignement de leurs maîtres et à la mobilisation de leurs parents et de nombreux adultes autour de cette école.

Merci à Léonard Zoungrana et à Ahmed Ouangré pour les renseignements. Photos, Ahmed Ouangré.

 

Bernadette BOREL

Ce contenu a été publié dans 2.Education, Actualité, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *