La lettre électronique du Comité de Jumelage Grigny-Koupela N° 16, mai 2020

La crise du coronavirus au Burkina-Faso

Comme nous l’indiquions dans notre dernière livraison, la crise du coronavirus a touché le Burkina-Faso comme beaucoup d’autres pays d’Afrique, surtout dans les principales villes. Le premier cas a été signalé le 10 mars 2020 à Ouagadougou.
Le gouvernement burkinabé a tout de suite fermé les frontières du pays et interdit les déplacements à l’intérieur du pays, imposé le couvre-feu, développé les gestes barrière aux populations comme en France. Il semble que la pandémie ne frappe pas le pays comme on aurait pu le craindre : au 19 mai 2020, 796 cas confirmés soit 5.06 cas pour 100 000 cas
(266 pour la France). 51 décès soit 6.41 décès pour cent cas –13.9 en Italie, 14.9 en France). Le Burkina-Faso est le 111e pays le plus touché en nombre de cas et le 78e pays en nombre de décès. (Sources Le Parisien). Les raisons avancées sont  la jeunesse des habitants, la chaleur qui règne sur le pays et peut-être le fait que les gens se soignent contre le paludisme ainsi que l’habitude des épidémies.
Léonard Zoungrana, président du comité local de jumelage de Koupela nous indiquait, il y a deux jours, que « Actuellement, la situation s’est beaucoup améliorée avec la reprise des transports en commun, la fin de la quarantaine, l’ouverture des marchés et bientôt la rentrée des classes aussi »
______________________________________________________________________________

Action Solidarité avec Koupela !

Très vite, le comité local de jumelage de Koupela nous a contactés pour nous proposer une action solidaire en direction des Centres de Santé Primaire (CSPS), dépourvus de matériel d’hygiène de base et des femmes du marché central de Koupela privées de leur travail
puisque les marchés du pays ont été fermés dès le début de la crise.
Ne pouvant se réunir, les membres du Conseil d’Administration du comité Grigny-Koupela se sont concertés par internet et ont décidé d’une action de soutien à savoir : le financement de
10 lave-mains
20 cartons de 40 savons chacun
20 cartons de 12 flacons d’eau de javel
50 sacs de riz de 50 kg.
L’ensemble du matériel a été acheté sur place à Koupela par le comité local de jumelage et son président Léonard Zoungrana que nous remercions bien vivement.

 

Cérémonie de remise du matériel aux
bénéficiaires ! Samedi 2 mai 2020

Léonard Zoungrana, président du comité local de jumelage de Koupela nous relate cette cérémonie.

« Ce matin s’est déroulée une cérémonie dite sobre, qui a pourtant drainé un grand monde, de remise des contributions des acteurs pour lutter contre la pandémie COVID 19.


Cette cérémonie était présidée par Monsieur le Haut Commissaire de la province du Kourittenga qui avait à ses côtés, le préfet de Koupela., le Maire et son 2è vice-maire . Ont assisté à la même cérémonie, des membres du conseil municipal, le médecin chef du CMA et plusieurs services de l’Etat et d’autres acteurs de la commune.

En plus de la contribution du comité de Grigny, la mairie de Koupela disposait de 100 sacs de riz de 25kgs, de 100 sacs de maïs, de 5 dispositifs de lave-mains,de 100 cache-nez et de 10 bidons de savon liquide. L’ONG Plan International a aussi apporté une contribution.
Le tout réuni a été réparti entre les bénéficiaires ci-après : CMA Koupéla, marché central,marché de bétail, marché de Ligdi malguem,marché des céréales, COGES de la gare routière, les groupes d’autodéfense et les radios locales, les CSPS.

En premier lieu, le président CCJK a pris la parole, au nom de ses camarades pour présenter le contexte dans lequel cet apport du comité de Grigny s’inscrivait.Ensuite, ce fut le Maire et le Haut commissaire d’intervenir pour remercier les donateurs et aussi inviter les différents acteurs et filles/fils de la commune ,à laisser parler leurs coeurs en ces moments difficiles. L’on a ensuite assisté à des remises symboliques des matériels réunis. Enfin, ce fut le tour du
représentant des bénéficiaires de prendre la parole pour remercier tous les bienfaiteurs pour la solidarité agissante tout en mandatant le CCJK de transmettre à la ville de Grigny et au comité de jumelage, leur reconnaissance.


L’ensemble de la cérémonie était sous couverture médiatique de la presse locale, de la RTB régionale.

Merci à tous. »
Léonard.

 

 

Les nouveaux projets à Koupela

Après la construction des deux classes à l’école « GRIGNY » au mois de mars, les deux classes au CEG du Secteur 3 de Koupela sont maintenant terminées. Cela va permettre à un certain nombre d’élèves de CM2 de poursuivre leurs études au moins jusqu’en 3eme.


De nouveaux chantiers sont en cours à Koupela depuis la fin du mois d’avril. Il s’agit de deux blocs de latrines au CEG du secteur 3 et à l’école du village de Yaobnoin ainsi que la construction de deux classes à la future école de Boangtenga Peulh.


Ce village, situé à une dizaine de kilomètres de Koupela, compte plus de 900 habitants et ne possédait pas d’école. Les élèves faisaient quelques kilomètres pour rejoindre celles de Koudmi et Boangtenga. Constituée en majorité de Mossi et de Peulh, la population vit essentiellement de l’agriculture et de l’élevage. Il n’y a pas de marché et le village se trouve au cœur de la brousse.
Merci à l’entreprise et aux ouvriers qui mènent à bien ce chantier sous une chaleur accablante de 39°C à l’heure actuelle. Merci à Léonard Zoungrana, président du comité local de jumelage, qui assure le suivi du projet , se rend souvent sur le terrain et nous envoie ces superbes photos.
Construire une école, c’est œuvrer pour l’avenir. C’est d’abord un droit universel et c’est un levier de développement humain et social. Construire des latrines, c’est œuvrer pour l’hygiène et le développement sanitaire. Dans un pays où les toilettes n’étaient pas une priorité et une habitude, c’est une révolution comportementale qui va se développer chez ces jeunes enfants.
Ainsi, le comité de jumelage Grigny-Koupela contribue à la lutte contre la pauvreté et au développement durable des populations de Koupela.
____________________________________________________________________________

Contacts : Mail : grignykoupela@laposte.net
Site internet : portailsolidarites.fr
Facebook : (comité de jumelage Grigny-Koupela)

Publié dans 1.Expression ext : G-K infos | Laisser un commentaire

Salon des vins annuel de Grigny

Convivialité, solidarité et fidélité !

22 ème édition, organisée par le Comité de Jumelage Grigny/Koupela en partenariat avec la municipalité de Grigny.
Les viticulteurs et les artisans de produits du terroir, venus des quatre coins de l’Hexagone, ont répondu une nouvelle fois présents pour participer à ce salon solidaire.

Le Plan triennal 2016-2018 se poursuit
Ce plan est soutenu par le Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International, le Fonds Eau de la Métropole de Lyon et les villes de Koupela et Grigny.
Depuis 2016, diverses actions ont eu lieu :
– réalisation de 4 forages,
– construction de 10 latrines Ecosan (récupération des excrétas et des urines pour l’agriculture),
– divers programmes de formation en direction des différents acteurs locaux.
L’année 2018 a vu les actions suivantes se concrétiser :
– construction de 20 latrines familiales et 14 en cours d’attribution ,
– soutien à l’activité poterie des femmes de Toulgou et Tibin (livraison de matériel, de charrettes et d’ânes),
– soutien à l’agro écologie (fosses fumières pour la fabrication de compost pour 10 agriculteurs de Toulgou qui donnent, déjà, de très bons résultats),
– équipement en matériel et formation des femmes de Naftenga pour la fabrication de savon au beurre de karité).

Les bénéfices de ce salon permettent le financement de ces projets.

 

Les latrines Ecossan

Parrainages cantines

Le Comité a construit 3 cantines (au gaz pour économiser le bois de chauffe) qui fournissent 1 repas à plus de 1 900 enfants. Moyennant 4, 6, 8 € ou plus, des parrains soutiennent ces cantines pour l‘achat des aliments.
Vous pouvez les rejoindre !(reçu fiscal envoyé en mars 2019)

Geneviève Gonzato T. 04 78 46 24 20
Annie Jequier T. 04 78 73 38 88

 

 

Les viticulteurs

• Alsace P. Koch & Fils
• Anjou, Coteaux de l’Aubance H. Papin
• Bordeaux, Haut-Médoc, Pauillac H. Musso
Mne St Emilion, POmerol,Lalande de Pomerol M.gintrac-Janoueix
• Cahors R. Couaillac
• Chablis & Chablis 1er cru J.L. Fourrey
• Champagne J. Truchon-Bergeronneau
• Châteauneuf-du-Pape  C. Coulon
• Chinon J.F. Delalay
• igp Charentes Pineau C & C. Midey Cognac O. Seguin
• Condrieu – Côte Rôtie Domaine Bernard
• Corbières C. & M. Maître
• Cornas C. Lionnet
• Coteaux du Lyonnais J. Garnier
• Côtes du Rhône Domaine
E.Challias
• Côtes du Jura & Arbois Vin Jaune, vin de paille X. Reverchon
• Crozes-Hermitage, vins de pays Domaine J. Breyton
Gigondas Vacqueyras
Côtes du Rhône C. Dusserre
• Graves Y. & M. Guitet
• Jurançon B. Arraou
(Château Lafitte)
• Meursault 1 er cru & village
Auxey Duresses 1 er cru – Monthélie 1er cru Domaine Pestre
• Minervois H & D. Vordy
• Moulin à Vent, Juliénas, St Amour, Beaujolais Villages rosé
C & C. Midey
• Muscadet, Sèvre & Maine B. Dubois
• Pouilly Fuissé, Loché, Macon Fuissé Y. Giroux

• Reuilly G. Renaudat
• Rully et Montagny 1 cru –
Givry – Bourgogne Domaine de
la Renarde G. Peyre
• Saint Chinian M & G. Quartironi
• Vinsobres L. Espinasse
• Vins de Savoie : Abymes, Apremont, Roussette,Mondeuse Domaine des 13 Lunes S.Liotard
• Vouvray A. Ferrand

Le terroir
Produits antillais(punchs, épices, vanille-rhums, accras…) M. Geremy
Chocolats fins Panel & Filles
Foie gras & produits du Quercy L. Gatepin
• L’escargot autrement B. Martin
Délices de la mer S. Le Corre
Rillettes de Touraine J.F Delalay
Miel G. Geffroy
Fromages du Jura E. Dole
Charcuterie, fromages de chèvre, pain cuit au bois
Ardèche Salaisons Artisanales

Cuvée du Jumelage : Châteauneuf-du-Pape 2016

La Cuvée Emma est composée de quatre cépages : 60% Grenache, 20% Syrah, 10% Cinsault et 10% Mourvèdre. Son élevage se fait à 80% en cuve et 20% en barrique.
« Emma revêt une robe rubis soutenue à reflets pourpres, le nez est expressif de fruits noirs &
griottes mêlés de notes épicées, le palais présente une belle structure avec des tannins serrés, de la fraîcheur, une persistante sur le fruit ».
Cuvée proposée par Cyril Coulon, propriétaire-récoltant à Sorgues T. 06 84 11 12 09
Au profit du Comité de Jumelage. En vente sur le stand du comité (pack de 2 bouteilles).

LES PLUS DU SALON !

• Une petite faim ?
Un Bar à tapas à disposition : assiette de charcuterie, assiette nordique, assiette
de fromages… dans une ambiance conviviale !• Bar à huîtres
Venez savourer les huîtres de Marennes Oléron avec un
verre de muscadet au profit des projets à Koupela.

Nouveau • Les « Mini-koupela » tiennent un stand pâtisserie.
De jeunes collégiens proposeront des pâtisseries au profit d’un projet à
Koupela. En mars, lors de Couleurs d’Afrique, ils avaient récolté des fonds pour
l’achat de livres scolaires dans deux écoles.
Une initiative à soutenir. Réservez leurs le meilleur accueil !

Nouveau• Initiation à la dégustation avec 6 vins du salon, par Guillaume AIGOIN. samedi 24/11 à 16h (10 €, durée 2h). Places limitées : 15 personnes.
Inscription obligatoire : F. Lebreton 06 85 39 66 88

• Expo/vente artisanat burkinabé
Batiks, bijoux, déco, sculptures, bronzes

• Libraire la Voie aux Chapitres
Autour du vin, de la cuisine, livres
pour enfants et littérature africaine…

• Bouchons de liège France-Cancer
récupère les bouchons au profit
de la recherche contre le cancer.
Déposez-les à l’entrée du Salon.
____________________________________

• Gagnez une semaine en gîte !
M et Mme Ferrand (Vouvray, Val de Loire) offrent une semaine dans leur gîte. Tirage : dimanche soir
• Toutes les heures !
1 bouteille, par tirage au sort !
___________________________________

Centre Brenot – rue W. Rousseau – Grigny
Facebook/Comité-de-Jumelage-Grigny-Koupéla
www.mairie-grigny69.fr / www.salondesvins.free.fr
http://portailsolidarites.fr/grigny-koupela/
grignykoupela@laposte.net

Attention l’abus d’alcool est dangereux pour la santé /
Autorisation municipale octobre 2018
_______________________________________

Publié dans 1.Salons des vins, 3.Manifestations à Grigny, 5.Echanges | Laisser un commentaire

17 mars 2018, après midi culturel à Grigny et au final des livres dans 2 écoles primaires de Koupéla.

Le samedi après midi 17 mars, le comité de jumelage Grigny-Koupéla invitait les Grignerots et habitants des environs à la découverte de certains aspects de cultures africaines, cinéma, dessin et peinture, musique, danse sans oublier les arts culinaires. Plusieurs centaines de personnes ont visité les stands, admirant l’artisanat de différents pays, voire se laissant tenter par un objet, ont dansé, dessiné… Le repas préparé par les femmes d’origine burkinabé de l’association Komakarité a rassemblé une centaine de convives et a été fort apprécié. Il faudrait aussi parler du film « Bal poussière » et de l’animation du même nom au moment de l’apéritif. La soirée s’est terminée par le spectacle dansé et en musique du groupe de Bolewa Sabourin, spectacle « dur et fort » d’après un membre du public.

Stand artisanal d’une association qui travaille avec les Touareg du Niger.

Stand d’Artisans du Monde (section de Vienne) commerce équitable.

Au contrôle des entrées pour le film.

Cour de danse de Roseline Kandzot.

Les percussionnistes du cour de danse. Les danseurs ont bien transpiré !

L’atelier d’illustrations de Christian Epanya affichait complet.

Pendant le temps de l’apéro, le bal poussière pour se mettre en appétit. Il y avait moins de poussière qu’au village !

Le stand du comité de jumelage bien achalandé car les membres de la mission de février (Maire et adjoints : N Ayache et G. Moulin et 3 membres du comité : A.Fabre, M. Lapalus,  I.Messalta) sont revenus avec des valises bourrées d’artisanat.

 Les gâteaux des collégiens de Grigny pour des livres au village

Les élèves de la classe de 5ème 4 du collège Emile Malfroy de Grigny ont souhaité exprimer leur solidarité avec des enfants dont les conditions de vie sont majoritairement plus difficiles que les leurs. Leur professeur d’Histoire Géo, madame Martignac, les a mis en relation avec le comité de jumelage. La délégation partie en février, a emporté un courrier pour des élèves de Koupéla. mais ils voulaient du concret et ont proposé de confectionner des gâteaux et des crêpes qu’ils ont vendus tout l’après midi. Ils ont souhaité que la recette permette d’acheter des livres scolaires pour des écoles de Koupéla. Sur place le comité communal de jumelage a trouvé l’idée excellente et s’est chargé d’acheter 130 livres. Lundi 26 mars 2018, des membres du comité de Koupéla se sont rendus dans les écoles primaires de Donsin et de Tibin, 2 villages de la commune de Koupéla pour remettre les livres financés par le produit de la vente des pâtisseries des élèves, un peu arrondi par le comité de Grigny. Des jeunes agissent pour aider leurs camarades moins favorisés et souhaitent échanger avec eux, apprendre à mieux se connaître mutuellement et au comité Grigny-Koupéla on se réjouit car les liens avec Koupéla avaient commencé à se tisser à partir du collège. Après quelques années d’interruption, la relève se met en place.

Bernadette BOREL

Les gâteaux des collégiens.

Remise des livres dans les écoles rurales de la commune de Koupéla, Tibin et Donsin (Photos L Zoungrana)

Publié dans 2.Couleurs d'Afrique, 5.Echanges, Réalisations | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

29 mars 2014 : Grigny au rythme de l’Afrique.

Le 29 mars 2014 s’est déroulée la manifestation « Couleurs d’Afrique » organisée par le comité de jumelage Grigny-Koupéla. Cet ensemble d’activités en rapport avec des cultures africaines, est désormais bien installé dans le paysage grignerot.

Les Tams Tams du Yéyé

Les Tams Tams du Yéyé

Dès 15h, de nombreux enfants mais aussi des moins jeunes se sont rassemblés sur les gradins de la salle Jean Macé et ont vibré de concert avec les Tams Tams du Yéyé qui alternant contes et percussions les ont entraînés dans un monde étrange et merveilleux où tout est possible. Cette animation était proposée par le service culturel municipal.

Deux heure plus tard, place au cinéma : le film du nigérien Sani Elhadj Magori, Pour le Meilleur et Pour l’Oignon a permis de plonger dans les réalités économiques de villages maraîchers du Niger et leurs conséquences sociales. Ce film a été apprécié car il permet de découvrir la vie quotidienne dans un village, ses coutumes, ses joies, ses difficultés.

Entre deux animations les visiteurs ont pu s’adonner au plaisir des yeux et même de

Stand du comité de jumelage, de beaux objets, de qualité.

Stand du comité de jumelage, de beaux objets, de qualité.

l’achat d’un bel objet au stand d’artisanat du comité de jumelage. Les membres qui partent en mission chaque année, rapportent bijoux, bronzes, batiks, statues de bois, objets de cuir…. échantillons de la production artisanale burkinabé, variée et de qualité. Les bénéfices permettent de financer les projets à Koupéla.

Il y avait aussi Sylvain de la librairie La Voie aux Chapitres, toujours de bon conseil et prêt à échanger sur la littérature. Il avait apporté un vaste choix de livres tournant autour de l’Afrique, pour les grands comme pour les petits. Comme les années précédentes, l’antenne de Vienne d’Artisans du Monde était présente, proposant café, thé, sucre, dattes et autres produits du commerce équitable. Un peintre sénégalais présentait quelques unes de ses oeuvres à l’inspiration entre tradition et modernité.IMStand de la librairie La Voie aux ChapîtresG_1260

Toiles d'un peintre sénégalais

Toiles d’un peintre sénégalais

Stand Artisans du Monde : produits du commerce équitable

Stand Artisans du Monde : produits du commerce équitable

IMG_1263

Repas préparé par l'association Komakarité

Repas préparé par l’association Komakarité

Le groupe Djama del Sol.

Le groupe Djama del Sol.

Et puis vers 19h, 120 personnes se sont installées autour des tables de la salle Brenot pour partager le repas préparé par l’association de femmes d’origine burkinabé « Komakarité ». Cette association soutient la scolarité d’enfants de famille à faibles revenus,au Burkina Faso. En quelque sorte, une chaîne de solidarité… Le bouillon de boeuf, le riz gras et la salade de fruits exotiques ont agréablement chatouillé les papilles et ceux qui connaissent l’Afrique de l’ouest ont retrouvé avec plaisir des saveurs.

Et pour clôturer la journée le concert du groupe Djama del Sol métissé par les musiciens, les rythmes et les sonorités ; un voyage où s’entremêlaient plusieurs continents.

Donc, plaisirs des yeux et des oreilles, des papilles mais aussi des rencontres, des retrouvailles, des échanges…. de quoi faire oublier temporairement les tensions de la période électorale.

Bernadette BOREL

Publié dans 2.Couleurs d'Afrique | Marqué avec | Laisser un commentaire

Soirée Théâtre à Grigny

Après la culture vinicole, place à la culture théâtrale !

Vous avez été nombreux à honorer de votre présence notre récent salon des vins et de l’étiquette ( 24 et 25 novembre), concourant ainsi à son succès. Soyez-en remerciés. C’est dans le même centre Brenot ( rue W. Rousseau) et dans le même esprit – culture solidaire oblige – que nous vous proposons d’assister à une double représentation théâtrale, le mercredi 12 décembre 2012, à 20h15.
Ce soir-là, la compagnie « Répliques » jouera deux pièces.

« Le mot de Cambronne » de Sacha Guitry
« Edouard et Agrippine » de René de Obaldia


Bar/ possibilité de restauration légère à partir de 19h.
Spectacle à 20h15.
         PAF : – adultes : 12 €
                   – moins de 15 ans et demandeurs d’emploi : 6 €

Renseignements / réservations :
Tél : 06 22 57 55 53
04 78 46 24 20
****************
« Le mot de Cambronne »

Chacun le connaît, ce mot de Cambronne ! Au point que, de nos jours, il n’est même plus considéré comme très grossier de le prononcer.
Mais à l’époque…
Par ordre d’entrée en scène :
– Manon, bonne des Cambronne : Sarah M’Rad
– Mary, épouse de Cambronne : Catherine Pierrot
– Cambronne : Louis-Marc Delosme
– La préfète : Eliane Labouz

« Edouard et Agrippine »

Un couple âgé, qui n’a plus rien à se dire, chacun dans son monde, sourd aux propos de l’autre…
L’intrusion d’un troisième personnage apporte un dénouement inattendu.
Par ordre d’entrée en scène :
– Edouard : Jean-Pascal Bouat
– Agrippine : Claudine Husson
– Le blouson noir : Bernard Champi

Mise en scène : Louis  Marc Delosme

*********

« Répliques » est née d’une envie. L’envie de partager et de jouer des pièces entre amis. C’est ainsi qu’en allant au bout de ses envies la compagnie voit le jour, fin 2008.
Depuis, la troupe s’est agrandie et regroupe, aujourd’hui, des comédiens amateurs venus d’horizons différents et aux expériences théâtrales diverses. Elle joue au profit d’associations humanitaires auxquelles elle apporte son soutien.

Publié dans 3.Autres manifestations | Laisser un commentaire

Salon des vins et de l’étiquette de Grigny (69)

16ème édition d’un salon très convivial et très solidaire, les 24 et 25 novembre, au Centre Edouard Brenot de Grigny.
 – le samedi, de10h à 19h.
 – le dimanche, de 10h à 18h.
Le salon des vins
: 37 propriétaires-récoltants et artisans du terroir (foie gras, huîtres, produits de la mer, fromages, chocolat, charcuterie, miel et produits de la ruche, produits antillais…) de toute la France (Muscadet, Pommard, Volnay, Champagne, Pauillac, Fronsac, Jurançon, Jura, Chateauneuf du Pape, Meursault, Côte Rôtie, Chinon, Alsace, Condrieu, Minervois, Côteaux du Layon, Reuilly, Cornas, Gigondas, St Véran, Moulin à Vent, Juliénas, St Amour, Châblis, Gaillac, Cahors, Pouilly-Fuissé, Pomerol, Vinsobres, St Chinian…) proposent leurs produits à la dégustation et à la vente. C’est un salon à taille humaine où nous privilégions le contact entre viticulteurs et visiteurs.
Le billet d’entrée (5€) donne droit à un verre sérigraphié inédit.

Toutes les heures, une bouteille offerte à un visiteur par tirage au sort. Et deux tirages spéciaux pour gagner un week-end
dans la Val de Loire et dans les Corbières.

 Le salon de l’étiquette: unique en Rhône-Alpes, à découvrir absolument ! dans le même lieu se tient une exposition d’étiquettes de vins et une réunion d’échanges d’étiquettes de vins (pas d’argent, une contre une). Cette année, l’exposition aura pour thème : « De Cep en Verre »,présentée par JP Perot de l’association « Bourgogne Oenographilie ». Les étiquettes deviennent aujourd’hui un incontestable support médiatique du vin et souvent une véritable œuvre d’art.

Une cuvée du jumelage avec son étiquette inédite est proposée chaque année aux visiteurs. Cette année un Haut Médoc proposé par Henri MUSSO, propriétaire-récoltant à Château de Cach 33112 Saint Laurent Médoc tel : 0556594591). Deux intronisations par l’ODE (ordre des Dignitaires de l’Etiquette) de Chinon ont lieu le samedi.
L’éthique du salon: un salon très solidaire, la totalité des bénéfices est investie dans les projets de développement que le comité de jumelage Grigny-Koupela (Burkina-faso) entreprend à Koupela : construction d’une école primaire, cantines scolaires, collecte de vélos pour le Centre des Handicapés, rénovation de l’abattoir municipal, extension du lycée municipal, construction de boutiques au marché central, construction d’un collège 500 élèves
Également dans le salon :
– stand de produits de l’artisanat burkinabé
(batiks, bijoux, statuettes en bois, bronzes, objets en cuir…).
stand librairie : la vigne, le vin et la littérature africaine.
stand de l’Office de Tourisme Fleuve Givors-Grigny.
– collecte de bouchons de liège
au profit de France Cancer qui les revend à une entreprise en vue d’un recyclage.

 Contact : grignykoupela@laposte.net
Site du salon :
www.mairie-grigny69.fr (jumelage grigny-Koupela, salon des vins)
Coordonnées : André FABRE tel : 04-78-07-28-90 – mail : afabre4@orange.fr
Annie JEQUIER – tel : 04-78-73-38-88 – mail : ajequier@wanadoo.fr

 


Publié dans 1.Salons des vins | Laisser un commentaire

Du matériel pour Koupéla

Préparation des cartons dans le local du Comité

Un des axes du comité de jumelage Grigny-Koupela est de nouer des contacts avec les associations locales et autres institutions de Grigny.

Ainsi, grâce à Morgan Saunal et à Houssem Khaïm, jeunes membres du comité de jumelage, le Grigny Basket Club a accepté la présence d’un stand du comité de jumelage lors du tournoi jeunes de basket de Pentecôte. Le club de Grigny, ainsi que d’autres clubs de la région, ont fait don au comité de maillots et de ballons pour les équipes de basket de Koupela. Rappelons que Morgan et Houssem , aidés par Mélanie Lapalus ont initié la pratique de ce sport à Koupela en août 2009. Le comité de jumelage a financé la réfection du plateau de basket il y a un an.

D’autre part, la Médiathèque Léo Ferré de Grigny a participé aux animations de « Couleurs d’Afrique » en mars 2012 et a proposé des livres pour les jeunes ainsi que des romans pour le Centre de Lecture et d’Animation Culturelle de Koupela.

L’heure du chargement
pour Mélanie et Jean-François

Tout ce matériel va partir à Koupela dans les prochains jours grâce aux services de relations internationales du Grand Lyon et à l’association Bioport.

Les cartons conditionnés par les membres du comité de jumelage ont été apportés, ce jour, dans les locaux de Bioport.

Qu’il nous soit permis, à travers cet article, de remercier tous les partenaires qui ont œuvré à la réussite de cette action. Nous ne manquerons pas de les tenir au courant de la suite de ce projet.

Publié dans 4.Divers | Laisser un commentaire

Bulletin interne n°6 ( avril 2020)

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans 2.Bulletin interne, 4.Info. Adhérents | Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Lettre électronique du Comité. N° 15 avril 2020

__________________________________________________________________________
EDITO

Chers adhérents, partenaires et amis,

Le comité de jumelage Grigny-Koupela a mis ses activités en sommeil pendant la crise de coronavirus. Il a ainsi annulé « Couleurs d’Afrique » qui devait avoir lieu le 21 mars. Cependant, nous pensons qu’il est important de conserver le lien et de maintenir le contact avec celles et ceux qui nous suivent ou qui participent à nos activités (Couleurs d’Afrique et Salon des Vins). De plus, nous restons en contact avec les amis de Koupela pour mettre au point de nouveaux projets.
Nous espérons que vous êtes en bonne santé et que, malgré le confinement, vous passez de bons moments. Nous pensons à toutes celles et à tous ceux qui travaillent, souvent dans des conditions difficiles, en particulier à tous les personnels soignants.
Cette nouvelle livraison est consacrée aux nouvelles réalisations à Koupela et relate la situation au Burkina-Faso et à Koupela en particulier, en ce début d’année 2020.

Prenez soin de vous et de vos proches. Protégez-vous. Restez chez vous. Gardez le moral.
________________________________________________________________

Une nouvelle réalisation à Koupela !

Chacun sait qu’il y a un gros problème de sureffectifs dans les écoles des pays du sud et en particulier au Burkina-Faso et donc à Koupela. Ces effectifs pléthoriques dans les classes (parfois une centaine d’élèves !) nuisent à l’acquisition des compétences des scolaires et augmentent les difficultés pédagogiques des équipes enseignantes.
Le comité local de jumelage de Koupela a ainsi proposé à Grigny un nouveau projet de construction de 4 classes : 2 à l’école de « Grigny B » et 2 au CEG (Collège) du secteur 3 de
la ville de Koupela, ce que le CA du comité de Grigny a accepté.

Après deux mois de travaux, le chantier de l’école « Grigny »est maintenant terminé. Les tables-bancs ont été installées et financées par les Mini-Koupela (jeunes du comité de jumelage) et nos amis allemands de Wettemberg qui ont tenu des stands lors du salon des vins. 22 tables par classe, donc de quoi installer 66 élèves dans chaque salle.
Quand on mutualise les moyens, on est plus fort !

Une très belle réalisation ! Félicitations aux dirigeants du comité local de jumelage, aux parents d’élèves qui ont participé et aux ouvriers de l’entreprise qui ont mené tambour battant la construction.
Pour l’instant, malheureusement, les classes restent vides car, comme chez nous, le Burkina-Faso a fermé ses établissements scolaires à cause de la crise du coronavirus ! (voir par ailleurs).
Parallèlement,la construction de deux classes au collège du secteur 3 avance rapidement, comme on peut le constater sur les photos. Les travaux de maçonnerie sont maintenant terminés.
_______________________________________________________________


________________________________________________________________

Coronavirus : La situation au Burkina-Faso et à Koupela
Le virus se répand en Afrique comme sur les autres continents. Au Burkina, le 6 avril 2020, on comptait 384 cas confirmés et 19 décès. Les zones les plus touchées sont les grandes villes, la capitale Ouagadougou et Bobo Dioulasso. Pour l’instant, il n’y a pas eu de cas confirmés à Koupela mais des cas ont été signalés dans la ville de Zorgho, située à 30 km.
___________________________________________________________________

Léonard Zoungrana, président du comité local de jumelage nous écrit :
« De nombreuses mesures ont été prises: conseil de port de cache-nez, on se dit bonjour sans s’attraper les mains, comme il était de coutume chez nous! Beaucoup font des efforts pour éviter les déplacements inutiles. Mais pas de confinement total car on sent toujours la mobilité des personnes .
Les transports en commun ont été suspendus, les marchés sont fermés, ce qui a nécessité une réorganisation locale des commerces ainsi que les débits de boissons, certains assurent seulement un service minimum : on boit debout car aucune chaise n’est disposée.
Les cultes et autres offices religieux de regroupement sont interdits. Au niveau des services publics, le nombre d’agents/bureaux est limité, d’où l’instauration de permanences tournantes. Partout, il est installé des lave-mains avec des produits désinfectants (savons ou gels). On fait la queue pour avoir accès à certains services publics ou privés.
Des structures associatives et les radios locales font des sensibilisations pour amener les uns et les autres à de bonnes pratiques.
Le couvre-feu a été instauré il y a maintenant plus de deux semaines et d’importantes mesures prises par les plus hautes autorités pour soutenir les populations.
Cette pandémie de COVID19, en plus des changements d’habitudes qu’elle occasionne, va engendrer une crise économique sans précédent ! Beaucoup d’individus ont vu leurs activités suspendues! Des bonnes volontés laissent parler cependant leur cœur. Partout, des dons de matériels sont initiés pour soutenir des personnes indigentes.
Vivement que cette pandémie prenne  fin pour sauver le pays qui connaissait déjà un problème sécuritaire ».
___________________________________________________________________________

De son côté, Mathias Bazié, responsable de l’associa-
tion ACACIA, qui supervise le jumelage coopération pour les villes de Grigny et de Koupela, nous indique, depuis Ouagadougou, la capitale du Burkina-Faso, que : « A l’heure actuelle, la chaleur est de 43°C. Nous avions espéré que le vilain virus n’y survive pas, mais
apparemment il est plus robuste que nous le croyions,vue la progression des chiffres annoncés chaque jour et désormais attendus par la presse et les habitants avec beaucoup d’intérêt, comme on attend la météo chez vous.

Au plan économique, au-delà des conséquences désastreuses pour les économies structurelles de l’occident et celles fragiles et informelles de nos pays (c’est de loin la conséquence la plus redoutable), cette crise entraînera une redistribution des cartes et constituera une opportunité pour l’émergence de nouvelles forces économiques et stratégiques, susceptibles de redéfinir la hiérarchie des puissances; pour l’anecdote, un nouveau vocabulaire est en plein essor chez nous; « Cobizz 19 » pour ceux qui font de belles affaires sur le dos de la crise et sans état d’âme, Pochevid 20 pour la pauvreté entraînée par les mesures restrictives imposées par le gouvernement, …

Au plan socio-anthropologique, les conséquences ne sont pas moins troublantes pour nos populations: il était inimaginable, il y a peu, qu’on puisse se saluer sans se prendre la main, les mesures de distanciation sociale sont intenables pour les habitants d’un même
village, l’organisation des obsèques avec un public limité à 50 personnes pose un vrai problème de reconnaissance sociale pour le défunt et de frustration pour ses proches… »

Nous remercions bien vivement nos deux amis pour ces nouvelles.

____________________________________________________________________________

 

 

Situation humanitaire au Burkina Faso

Depuis 2016, le Burkina-Faso connaît une situation difficile sur le plan sécuritaire suite à diverses attaques terroristes dans le Nord et l’Est du pays. Toute une partie du pays est en zone rouge.
La situation humanitaire au Burkina Faso a connu une forte dégradation au cours de l’année écoulée. Fin février 2020, près de 766 000 personnes avaient été contraintes de fuir leur domicile du fait des violences. A ce jour, plus de 56% des personnes déplacées sont sans abris ou n’ont pas un abri adéquat.
Sur une population totale de plus de 19 millions d’habitants, 2,2 millions de personnes ont besoin d’assistance humanitaire.
Plus de 95% de déplacés internes sont accueillis dans des communautés hôtes.
2 410 écoles sont fermées, privant ainsi plus de 318 000 enfants d’éducation.
On comptabilise 765 000 Déplacés internes au 12 février 2020.


Sources : OCHA et Association Chambéry-Ouahigouya

_______________________________________________
Dernière minute !
Nous échangeons actuellement avec nos amis pour lancer une action de soutien aux populations de Koupela face à la crise du coronavirus.
_____________________________________________

Pour en savoir plus : https://www.unocha.org/burkina faso/propos-docha-burkina-faso
__________________________________________________________________________
Contacts :
Mail : grignykoupela@laposte.net
Site internet : portailsolidarites.fr
Suivez-nous sur Facebook (comité de jumelage Grigny-Koupela)
__________________________________________________________________________

Publié dans 1.Expression ext : G-K infos | Laisser un commentaire

COMPTE RENDU DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DU 9/3/20

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans 1.Comptes-rendus (Bureau, CA, AG), 4.Info. Adhérents | Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

CR du CA du 18/2/2020

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans 1.Comptes-rendus (Bureau, CA, AG), 4.Info. Adhérents | Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.